BlogEpargnants
Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?
Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?
Epargnants
11
 
March
 
2022
3
 minutes

Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?

L'abondement est une somme complémentaire versée par votre entreprise. Quel montant ? Quel avantage fiscal ? Comment en profiter ?... Epsor vous répond !
Pauline Couderc
Customer Success Manager

1. L'abondement, c'est quoi ?

C’est une somme complémentaire versée par votre entreprise dès lors que vous effectuez un ou plusieurs types d’investissement (versements volontaires, prime de participation, prime  d'intéressement, jours de repos non pris) sur votre Plan d’Épargne Entreprise (PEE) et/ou Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCO).

📌 À noter :

Le PER Obligatoire ne peut être abondé par votre entreprise, quelle que soit l’origine du versement.

De plus, vous ne bénéficierez d’aucun abondement si vous faites le choix de percevoir directement vos primes d’intéressement et/ou de participation sur votre salaire.

Les types de versements et plans d’épargne abondés dépendent des conditions établies par votre employeur. Pour s'assurer des conditions mises en place, nous vous conseillons de vous rapprocher de la personne en charge de l’épargne salariale et retraite dans votre entreprise (DRH, C&B, DAF ou PDG selon la taille de votre entreprise).

L’abondement offert par votre entreprise est automatiquement investi sur le(s) même(s) fonds d'investissement que vous avez sélectionné pour investir votre versement volontaire, votre prime d’intéressement, votre prime de participation ou le transfert de vos jours de congé non pris.

Le taux d’abondement peut varier selon l’origine du versement, le type de plan d’épargne sélectionné, le montant versé, votre revenu mensuel, votre ancienneté, etc. 

Exemple : Votre entreprise abonde de 100 % tous les versements réalisés sur votre PEE dans la limite de 1 000 €, et propose également d’abonder à 200 % les primes d’épargne salariale versés sur votre PER Collectif (PERCO) dans la limite de 1 000 €. In fine, vous pouvez donc verser 1 000 € sur votre PEE et bénéficier de 1 000 € supplémentaires, et également investir votre prime d’intéressement de 1 000 € sur votre PER Collectif, et ainsi bénéficier de 2 000 € supplémentaires. 

💡 Bon à savoir :

Vous ne pouvez pas bénéficier d’un éventuel abondement sur vos primes d’intéressement et/ou de participation dans la situation où celles-ci seraient versées après votre départ de l’entreprise. Pensez donc à profiter de la totalité de votre abondement en réalisant un versement volontaire avant votre départ (dans le cas où les versements personnels sont abondés).

2. Quel est le montant maximum d’abondement sur le PEE ?

Selon les conditions prévues dans l'accord d'entreprise, votre entreprise peut déclencher un abondement dans la limite de 3 fois le versement initial et des plafonds individuels légaux, à savoir 8 % du PASS de l’année en cours sur le PEE, soit 3 290,88 € en 2022.

Dans la situation où votre entreprise vous propose d’investir dans les titres de votre entreprise via votre PEE, le plafond légal est fixé à 8 % du PASS de l’année en cours multiplié par 1,8, soit 5 923,5 € en 2022.

3. Quel est le montant maximum d’abondement sur le PERCO ?

Tout comme pour le PEE, selon les conditions prévues dans l'accord d'entreprise, votre employeur peut vous offrir un abondement dans la limite de 3 fois le versement initial et des plafonds individuels légaux, à savoir 16 % du PASS sur le PER Collectif, soit 6 581,76 € en 2022.

💡 Bon à savoir : 

Dans le cas du PERCO, l’entreprise peut décider de vous verser, même en l'absence de votre contribution :

- Une somme au démarrage du plan appelée aussi versement d'amorçage ou versement initial.
- Des versements périodiques, sous réserve d'une attribution uniforme à l'ensemble des autres salariés. La périodicité de ces versements doit être précisée dans le règlement du plan.

Ces versements de l'employeur ne peuvent excéder 2 % du montant Plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 822,72 € en 2022. Ils sont pris en compte dans le plafond de l’abondement global au PERCO de 16 % du PASS (6 581,76 € en 2022).

4. Sur quelle période mon abondement est-il disponible ?

L’ensemble de l’abondement offert par votre employeur est à consommer jusqu’à la fin de l’année civile. Cependant, nous vous conseillons de le déclencher tout au long de l’année pour lisser vos investissements, notamment en mettant en place des versements programmés mensuels, et ainsi ne pas risquer d’investir à un moment où les marchés financiers sont au plus haut, et réduire votre plus-value latente.

Dans la situation où vous n’auriez pas bénéficié la totalité de votre abondement avant la fin de l’année, nous vous conseillons de prendre en compte les délais de traitement, et donc de réaliser un versement avant le 20 décembre.

5. Comment savoir si je bénéficie d’abondement ? 

Vous pouvez vous rendre sur la plateforme de votre gestionnaire d’épargne salariale et retraite, et regarder si votre entreprise vous offre de l’abondement.

Dans la situation où vous ne trouveriez pas l’information, vous pouvez directement contacter le gestionnaire ou la personne en charge de l’épargne salariale et retraite au sein de votre entreprise.

Dans le cas où votre entreprise a mis en place un dispositif d’abondement, tous les salariés peuvent en bénéficier. Une condition d'ancienneté peut tout de même être exigée, celle-ci est fixée à 3 mois maximum.

6. Comment percevoir mon abondement ?

Il vous suffit de savoir quel(s) plan(s) d’épargne salariale et retraite et quel(s) type(s) de versement(s) sont abondés, puis, ensuite de réaliser le(s) versement(s) sur le(s) plan d’épargne salariale et retraite visé(s).

7. Quel est le délai pour percevoir mon abondement ?

L'abondement vous est versé une fois par mois par votre employeur (généralement autour du 25), dès lors que vous avez réalisé un versement éligible (voir accord d'entreprise) sur votre PEE et/ou PERCO. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rapprocher de votre entreprise ou de votre gestionnaire d’épargne salariale et retraite.

Comme nous l’avons précisé précédemment, celui-ci sera alors investi sur le(s) fonds que vous avez sélectionné lors du versement l'ayant déclenché. L’investissement peut prendre quelques jours, vous devriez donc voir votre abondement investi en début du mois suivant.

8. J'ai atteint le plafond d'abondement, puis-je encore réaliser des versements ?

Vous pouvez toujours réaliser des versements, quels qu’ils soient, même dans la situation où vous auriez consommé la globalité de votre abondement.

En revanche, ces versements ne seront plus abondés par votre employeur.

9. Quels sont les avantages fiscaux de l’abondement ? Faut-il le déclarer aux impôts ?

Lors de votre versement sur votre PEE et/ou PERCO, l’abondement perçu est exonéré d'impôt sur le revenu, celui-ci est seulement soumis à la CSG CRDS, soit 9,7 %.

Dans le cadre du PEE, lors de la sortie de votre capital (même en cas de déblocage anticipé), l’abondement perçu sera uniquement soumis aux prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées, soit 17,2 %.

Dans le cadre du PERCO, et en cas de sortie sous forme de rente, l’abondement perçu sera soumis à l’impôt sur le revenu après abattement (variable en fonction de l’âge) et aux prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées (17,2 %). En cas de sortie sous forme de capital ou en cas de déblocage anticipé, vous n’aurez rien à déclarer, seules les plus-values réalisées seront soumises aux prélèvements sociaux.

Pour l’abondement perçu sur le PEE, vous n’avez rien à déclarer, votre employeur s’occupera de déclarer et prélever la CSG-CRDS et les prélèvements sociaux.

Pour le PERCO, vous devez déclarer le montant de l’abondement net versé dans votre déclaration d’impôts dans la rubrique « Charges déductibles », à la ligne 6QS/6QT/6QU. Ce montant ne sera en aucun cas soumis à l’impôt sur le revenu, mais il servira à calculer votre plafond d'épargne retraite pour l'année suivante.

Testez Fundscanner pour découvrir les meilleurs fonds du label ISR et leur composition


BlogEntreprises
Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?
Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?

Épargne salariale : comment bénéficier de l’abondement ?

Sommaire

1. L’épargne salariale et retraite, kézako ?
  • L’épargne salariale, comment ça marche ?
  • L’intéressement en bref
  • Intéressement & start-ups/scale-ups, le combo parfait
  • L’intéressement en chiffres
2. Une solution gagnant-gagnant !
  • Des économies pour tous
  • L’épargne salariale, un outil 360°
3. Mise en place de l’intéressement : tuto !
  • 7 choses à savoir sur l’accord d’intéressement
  • Les 3 grandes étapes à suivre
  • Les règles d’or pour un accord réussi
  • Use case #1: start-up de 200 collaborateurs
  • Use case #2 : start-up de 45 collaborateurs
4. 5 conseils pour bien choisir son prestataire
  • Le maître mot : la pédagogie
  • Une épargne qui ressemble à vos salariés !
  • L’importance d’une gamme d’investissement diversifiée • RSE : priorité aux valeurs de vos collaborateurs
  • Frais transparents & compétitifs
5. (Bonus) Soigner les finitions !
  • Les démarches administratives, on s’en occupe !
  • Communiquez, communiquez... et communiquez !
Nous gérons l’épargne de leurs salariés

1. L'abondement, c'est quoi ?

C’est une somme complémentaire versée par votre entreprise dès lors que vous effectuez un ou plusieurs types d’investissement (versements volontaires, prime de participation, prime  d'intéressement, jours de repos non pris) sur votre Plan d’Épargne Entreprise (PEE) et/ou Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCO).

📌 À noter :

Le PER Obligatoire ne peut être abondé par votre entreprise, quelle que soit l’origine du versement.

De plus, vous ne bénéficierez d’aucun abondement si vous faites le choix de percevoir directement vos primes d’intéressement et/ou de participation sur votre salaire.

Les types de versements et plans d’épargne abondés dépendent des conditions établies par votre employeur. Pour s'assurer des conditions mises en place, nous vous conseillons de vous rapprocher de la personne en charge de l’épargne salariale et retraite dans votre entreprise (DRH, C&B, DAF ou PDG selon la taille de votre entreprise).

L’abondement offert par votre entreprise est automatiquement investi sur le(s) même(s) fonds d'investissement que vous avez sélectionné pour investir votre versement volontaire, votre prime d’intéressement, votre prime de participation ou le transfert de vos jours de congé non pris.

Le taux d’abondement peut varier selon l’origine du versement, le type de plan d’épargne sélectionné, le montant versé, votre revenu mensuel, votre ancienneté, etc. 

Exemple : Votre entreprise abonde de 100 % tous les versements réalisés sur votre PEE dans la limite de 1 000 €, et propose également d’abonder à 200 % les primes d’épargne salariale versés sur votre PER Collectif (PERCO) dans la limite de 1 000 €. In fine, vous pouvez donc verser 1 000 € sur votre PEE et bénéficier de 1 000 € supplémentaires, et également investir votre prime d’intéressement de 1 000 € sur votre PER Collectif, et ainsi bénéficier de 2 000 € supplémentaires. 

💡 Bon à savoir :

Vous ne pouvez pas bénéficier d’un éventuel abondement sur vos primes d’intéressement et/ou de participation dans la situation où celles-ci seraient versées après votre départ de l’entreprise. Pensez donc à profiter de la totalité de votre abondement en réalisant un versement volontaire avant votre départ (dans le cas où les versements personnels sont abondés).

2. Quel est le montant maximum d’abondement sur le PEE ?

Selon les conditions prévues dans l'accord d'entreprise, votre entreprise peut déclencher un abondement dans la limite de 3 fois le versement initial et des plafonds individuels légaux, à savoir 8 % du PASS de l’année en cours sur le PEE, soit 3 290,88 € en 2022.

Dans la situation où votre entreprise vous propose d’investir dans les titres de votre entreprise via votre PEE, le plafond légal est fixé à 8 % du PASS de l’année en cours multiplié par 1,8, soit 5 923,5 € en 2022.

3. Quel est le montant maximum d’abondement sur le PERCO ?

Tout comme pour le PEE, selon les conditions prévues dans l'accord d'entreprise, votre employeur peut vous offrir un abondement dans la limite de 3 fois le versement initial et des plafonds individuels légaux, à savoir 16 % du PASS sur le PER Collectif, soit 6 581,76 € en 2022.

💡 Bon à savoir : 

Dans le cas du PERCO, l’entreprise peut décider de vous verser, même en l'absence de votre contribution :

- Une somme au démarrage du plan appelée aussi versement d'amorçage ou versement initial.
- Des versements périodiques, sous réserve d'une attribution uniforme à l'ensemble des autres salariés. La périodicité de ces versements doit être précisée dans le règlement du plan.

Ces versements de l'employeur ne peuvent excéder 2 % du montant Plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 822,72 € en 2022. Ils sont pris en compte dans le plafond de l’abondement global au PERCO de 16 % du PASS (6 581,76 € en 2022).

4. Sur quelle période mon abondement est-il disponible ?

L’ensemble de l’abondement offert par votre employeur est à consommer jusqu’à la fin de l’année civile. Cependant, nous vous conseillons de le déclencher tout au long de l’année pour lisser vos investissements, notamment en mettant en place des versements programmés mensuels, et ainsi ne pas risquer d’investir à un moment où les marchés financiers sont au plus haut, et réduire votre plus-value latente.

Dans la situation où vous n’auriez pas bénéficié la totalité de votre abondement avant la fin de l’année, nous vous conseillons de prendre en compte les délais de traitement, et donc de réaliser un versement avant le 20 décembre.

5. Comment savoir si je bénéficie d’abondement ? 

Vous pouvez vous rendre sur la plateforme de votre gestionnaire d’épargne salariale et retraite, et regarder si votre entreprise vous offre de l’abondement.

Dans la situation où vous ne trouveriez pas l’information, vous pouvez directement contacter le gestionnaire ou la personne en charge de l’épargne salariale et retraite au sein de votre entreprise.

Dans le cas où votre entreprise a mis en place un dispositif d’abondement, tous les salariés peuvent en bénéficier. Une condition d'ancienneté peut tout de même être exigée, celle-ci est fixée à 3 mois maximum.

6. Comment percevoir mon abondement ?

Il vous suffit de savoir quel(s) plan(s) d’épargne salariale et retraite et quel(s) type(s) de versement(s) sont abondés, puis, ensuite de réaliser le(s) versement(s) sur le(s) plan d’épargne salariale et retraite visé(s).

7. Quel est le délai pour percevoir mon abondement ?

L'abondement vous est versé une fois par mois par votre employeur (généralement autour du 25), dès lors que vous avez réalisé un versement éligible (voir accord d'entreprise) sur votre PEE et/ou PERCO. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rapprocher de votre entreprise ou de votre gestionnaire d’épargne salariale et retraite.

Comme nous l’avons précisé précédemment, celui-ci sera alors investi sur le(s) fonds que vous avez sélectionné lors du versement l'ayant déclenché. L’investissement peut prendre quelques jours, vous devriez donc voir votre abondement investi en début du mois suivant.

8. J'ai atteint le plafond d'abondement, puis-je encore réaliser des versements ?

Vous pouvez toujours réaliser des versements, quels qu’ils soient, même dans la situation où vous auriez consommé la globalité de votre abondement.

En revanche, ces versements ne seront plus abondés par votre employeur.

9. Quels sont les avantages fiscaux de l’abondement ? Faut-il le déclarer aux impôts ?

Lors de votre versement sur votre PEE et/ou PERCO, l’abondement perçu est exonéré d'impôt sur le revenu, celui-ci est seulement soumis à la CSG CRDS, soit 9,7 %.

Dans le cadre du PEE, lors de la sortie de votre capital (même en cas de déblocage anticipé), l’abondement perçu sera uniquement soumis aux prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées, soit 17,2 %.

Dans le cadre du PERCO, et en cas de sortie sous forme de rente, l’abondement perçu sera soumis à l’impôt sur le revenu après abattement (variable en fonction de l’âge) et aux prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées (17,2 %). En cas de sortie sous forme de capital ou en cas de déblocage anticipé, vous n’aurez rien à déclarer, seules les plus-values réalisées seront soumises aux prélèvements sociaux.

Pour l’abondement perçu sur le PEE, vous n’avez rien à déclarer, votre employeur s’occupera de déclarer et prélever la CSG-CRDS et les prélèvements sociaux.

Pour le PERCO, vous devez déclarer le montant de l’abondement net versé dans votre déclaration d’impôts dans la rubrique « Charges déductibles », à la ligne 6QS/6QT/6QU. Ce montant ne sera en aucun cas soumis à l’impôt sur le revenu, mais il servira à calculer votre plafond d'épargne retraite pour l'année suivante.

Testez Fundscanner pour découvrir les meilleurs fonds du label ISR et leur composition


Téléchargez la ressource complète !